Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 10:59

  Je m'y remèt dan mes souvenirs s'èfaçants,estompés,,,douloureux à revivre de 1974,,,à Surabaya (Java,Indonésie,Iles de la Sonde) où nous étions amarés au port des cargos à voiles,Cat (22 ans)et moi (23),seuls à bord,depuis ke Catrine Vernet avait déserté le voilier avec un passager de bali,Denis Monerie,fotograf de la Fnac (ki avait de superbes fotos du bateau!!???)...

   La Mousson menaçait,,,kan les vents s'inversent et viènent de face,avec tempêtes et îles partout,,,On avait décidé de tracer bak to St Gaga,,,Singapour.15 jours de navigasions hauturières inconues,,,dan l'espoir de caboter de port en port jusk'en Europe,,,plutôt ke d'afronter l'imense Pacifik avec un rafiot passoire. ..

   2 semaines,on essayait de rassembler l'équipage k'était pluto réticent à repartir vers l'inconu & ses dangers,,faut dire k'ils conaissait pa plus la route ke nous,,,étaient payés chiche (100F pour le capitaine,,,rien pour le mousse volontaire,,,logés-nourris-clopés,,à merci kan même) & ke la ville-bordel ofrait bien des atraits pour ces buggis des Célèbes ki découvraient leur voisins javanais.Bref,de rade en rades,ils naviguaient et nous,on s'inquiétaient du temps ki prèssait...

   Finalement,on les a augmenté,Ansar,le nakoda,Taher,le second et Naïm Ali,notre bon matelot-cuisto...et on a enfin levé les voiles vers l'Est,,,droit sur le Détroit de Makassar.

   On était sans passagers,,malgré nos recherches,,,j'avais embarqué une caisse de whisky local contrefait,,,histoire de meubler la cale,,,et Cat avait adopté 2 petits ravissants amis:un péroquet & un lapino.Z'ont pa eu loisir de gouter au voyage:dan un roulis,en descendant du pont ,j'ai marché-couiqué le peti jeano,,,jeté à la baille houleuse,,,,,kan au péro,,,l'a fallu ke je le détache pour k'il s'échape ilico et s'abime au loin dan un creux de vague,,,Le bateau traçait vite,,perdu en mer,le piaf polychrome...Ca començait sous de sales augures .

    Et puis on a fait escale à Karimata,,,,une île perdue kasi déserte avec une famille seulement...On leur a échangé une lampe tempête à prèssion,,,,On a parlé,,,un jour ke sa fille était malade,le pêcheur a ramé jusk'a Java,,,des jours,,,pour raporter des médocs...Poissons énormes en dessous du bateau,,,y'avait beautés partout,,,partout.

    Et de ces jours de Vraie Vies,Cat,de ces purs joyaux d'émois,de Liberté,je t'en suis éternèleman reconaissant.Grâces à toi ki me les a offert.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article

commentaires