Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 23:01

1975:4ans 1/2 sentenced!! ,,,Condamné pour brakag de bank avec pistolet plastok et 20 secondes d'emprunt  de 200$,,,,

C dur,vous savez ptêtpa, d'être foutu au mourroir pénitentiaire à 24 ans,,dan une vieille prison coloniale anglaise,à l'autre bout de la terre,,au bout du monde ,à Perth-Freemantle,,,very remote place,,,seul français de ce bagne à part un vieux corse y mourrant,,mon ami & mentor.

J'ai pa zu le courage de m'évader,,,kan je cassais les rocs,en hard labour ,,,près d'une brèche gardée dan le mur d'encPICT0531.jpgeinte,,,ils étaient armés,ces gardes,,,et j'espérait libération,expulsion ou transfert dan une ferme prison.

 Vieiles briques & goudron en yard,,,"Fall up!"ça gueulait le matin dan les coursives pour nous faire descendre en rangs avec nos seaux de merdes à la main,,,,Une bonne moitié de blacks aborigènes,,,des imigrés yougos,albanais,british,,,des mal insérés,koi,,,et moi,ki me suis tailladé le poignet dès le premier jour. Cinéma ou désespoir absolu d'abandon de SOS à la planète ???Largué,exilé,,,sans ma Kate,restée à Singapour,,,j'avais pu rien dan le ventre,ni bouffe ni apétit,,,RIEN.

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 19:33

PICT0312.jpg Décrocheur,,,insoumis,,anticonformissist,,,ergoteur,,,enculeur de fines mouches,,,dérapeur de rapeurs,,contestataire obstiné,têtu toute une vie.

_Mes habits? trouvés aux poubelles,chaussures pareil,,lunettes CMU,dentier idem.Rékup de meubles.Combines expropriatrices des big companies.

_Mon Service National?(l'armée) en cavale!!"j'irai pa tuer des gens!"si tout le monde faisait la grève du fusil,y'aurait pu de guerre .

_L'ortograf ? si stupide,absurde,chiante,,fo la simplifier-trancender transe-cendrer pour éco-sociobilan akablan.

_ Les impots ?impopulaires.Donner le moins possible pour ces faiseurs tsarkozystes ! Césarkinconpatible!Payer des généraux inutiles & malfaisants?,,ki ont tout bousillé perdus depuis Napoléon & Bazaine?et de pire en pis!Vietnam &Algérie,,pour ke du malheur!,,et les nucléocrates empoisoneurs! Salubrité publik ke de refuser de payer un rond pour ces vinaigrés aigres!Impots pour un pot ?dépots de des pots ?alors oui.

 Je fais A-Bré-G,chui submergé d'épreuves avec mes jeunes pousses enfantines ki'm poussent neurones & taches hors du commun,,,à 60 ans,,,Cé vieux pour tout faire,,cé seul pour rigoler un chouia.

 _Faire carière?faire créneaux inexplorés hors (leur)réseaux !ça paye rien?ça tombe bien,j'adore répartir les biens,les redistribuer aux nécessiteux.

_le portable?y'a un temps ou je conduisais avec les coudes,2 mobiles collés aux oreilles..même en vélo,kan j'étais détective privé en Cantal,,,en 96.Maintnan,je répond rarement au filfone,,,pu le temps.

_Le pétrole?je chie dessus,,,tout le plastok ke je peux,je le bourre dans des bouteilles en même poison,visse le couvercle ,,,et hop:au recyclage!

 Je boycote ma conso de bagnole au max:coupe le moteur dan les descentes (ça fait bin 30 000 KM ke je fais ça  ,,,silencieux,doux,anticipant)mais ça plait pa à Bp,Total,Exon,j'en conviens.Je pousse régulièreman la caisse à l'épaule pour la lancer,,,tout seul,,,Avec de l'entrainement,on rate pa son coup en glissant sur un gravillon.En Cantal,y'a persone pour aprécier l'exploit du radin ki suporte pa l'odeur des hydrocarbures brulés.Et mes plakètes de frein usées puent moins.Demandez aux pousetteuses le long des rues.

  Ce soir,dimanche poisseux de pluies sur les épaules,je soufre encore plus de l'abscence de nos 2 trésors-fillètes séquestrées depois 6 ans par des crapules de fonctionaires du Conseil Général UMP du Cantal.I peuvent pa m'encadrer,avec la jeune maman..Des Abo-minables,ces "gens"de l'ombre,, criminèlo-lacrymants angoissants,,productifs de misères déloyautés-dénoyautée courd'assizissables.

 

  J'en finis:on nous dit souvent "tiens,prend ça et fourre le dans un coin,,,"Ouais,y'a ke 8  coins (déjà OQP,bin sûr,même au plafond,pendus dan des paniers,,) dans une pièce,,,avec le jardin & chabres  & recoins,,,on arive à de saississants nombres de "coins",,,un peu come la mémoire ,,,sauf k'on les retrouve un jour ou l'autre,ces coins délaissés-oubliés-négligés,A moins de tout cramer... Et à force de vieiller,de garder,,j'ai des centaines de "coins" à reexplorer,à dépoussiérer,à réorienter perpétuèleman .Invitez nous chez vous,dan vot'foutoir de fatras même,,,ça nous fera un break bienvenu.

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 20:48

 15 jours de traversée environ,de Java à Changi Yacht Club,,en voilier-passoire sans moteur ,,,coque sans quille,de forme baignoire ,,lest de qq sacs de sables percés-pourris,,,,

  Mer dure,souvent la crête des vagues pour tout horizon,,,Le chateau arrière & bout dehors plongent dedans de toutes forces,,,Gîte sec...3 indonésiens crew malades (malaria?mal de mer?).on embarque pa mal de flotte ki roule dan la cale.

Kate se charge de la navigasion au sextant &montre aproximative,,Moi,à la manoeuvre aux grosses cordes,,,un indonésien aux casseroles sur le pont balayé & à la pompe entre temps,,,un autre aux barres (komudi) profondes de gouvernail,,,et un dernier à moitié mort (Naïm Ali),,,Ambiance d'en finir.Epuisés finaux pa finauds ni fiérots.

  Et puis,à mi-chemin de cète traversée épique ini-siatic,2 jours de répit aux îles Karimata,sur un îlot kaziman désert,,,:la jungle intacte,ses bruits,ses singes,ses ruisseaux d'eau pure originèle,ses rochers racontant d'autres temps farouches & piratants..

  Plonger dan les coraux ,,,translucide,la mer ici,,,polychromes les fonds,,,chercher des coquillages ravissants éblouissants,,poursuivre par jeu des poissons gros com'une moitié d'homme,,trouver des animaux bizar inconus,,,Rien ke pour cela,ça valait le coup de vivre toutes ces anés de galères de chiens errants,hors la loi apatrides..Meci Cat.sans toi,j'aurais pa survécu.Vrai de vrai.

   Avant,je subisais la vie,maintnan,je la fais,je vibre & je l'aime.

  Le soir,à l 'arière,assis surles planches sur l'eau du chateau arière,,,pressés ensemble,,on bavarde avec les marins,en fumant des kreteks aux clous de girofle ki font des étincelles craquantes...gens simples & droits,plein de sociabilité "primitive"serviable,,et de savoirs aux éléments,,si rassurants.Il faut d'abord briser méfiance & bêtises ke l'Oxidental inspire,,mêlé de tant de curiosité prospectiviste,,,et le mensonge & la prétension & tou ça,,,et le pouvoir de l'argent...Mais kan on parle leur langue,on ouvre coeurs & rires & tout devient plu facile.Avec eux,je fais l'apren-tissage de liens ke mes parents n'ont pa su me donner,,,immense respect d'hommes & femmes héroïks.PICT1305.jpg

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:03

13x18.jpg En méditant ce chapitre d'atèrissage à Singapore,en 74,après des mois de vents contraires,d'équipages enfuis,de calfatages incessants & nuits béates koik intérogatives sous les "bintang"(étoiles) à écouter le ressac sur les récifs des routes,,,à humer les vents forcissants & réduire-afaler prompto les voiles sous drisses,,,on était vraiment "drop out",,,pu vraiment com'les autres...Pu français du tout aussi.Des mutants "makan angnin"comme les natives nous apelaient,,,"des mangeurs de vent".

  La pénurie d'eau douce à bord,à lutter vents furieux debouts,nous condamnaient à peu de savonages,,,l'eau salée + les panik hautirières m'avaient provoké d'énorme furoncles faciaux acnéik,,,ke Cat essayait vainement de percer,,,jolies scarificasions à vie...

  J'ai retrouvé un aérograme adressé à ma grand mère,,,écrit en sept 74 de Tanjung Pinang,50 milles off St Gaga,,,légué lors du décès de nos parents:

   Voila qq nouvelles récentes,Mamie chérie,,Après un mois à Bali,on a fait du charter pour Surabaya...13,on était à bord.Naviguation sans histoire,sans dérive,vent arière.A Java,on s'est baladé 1 semaine (Borobodour)& puis 20 jours

à palabrer & à marchander les nombreux bakchichs (pourboires)aux diverses personalités du port (SharBandar,Harbour Master,,,).Les copains en avaient bien marre,ils ont tous pris le bateau régulier...Finalement,on en a fait autant un beau matin,avec not'bateau,,,De bonne heure,direcsion La ville-île-état futuriste élitiste richissime chinoise en continent malais-indonésien,,,,Saint Gagapour.

 

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 12:45

PICT0958.jpg J'en arive aux aproches de Singapura,,,bourrées de petites iles,,,,Les vents étaient contraires et forts.On louvoyait à ki mieumieu,,toujours sans moteur.A sonder incèssaman,,,Et puis on a mouillé (ancré) sous le vent d'un îlot,à côté de Pulau Bintang (=étoile ou le nom d'une bière connue).La nuit,l'alarme a été lancée:"Tous sur le pont!! AUX MANOEUVRES!!!"ALERTE!! MAXIMUM !!! ECOPE!!ECOPE!!!!"

Le vent & la houle nous avait drossé sur les récifs,,,Une balancoire fatale,,,les ancres avaient ripé,,,décrochées,,,Les membrures craquaient mauvais,,,bordées allaient pa tenir longtemps,,,,coque défoncée,,ECOPE !ECOPE!!! On pompait dan le gros bambou évidé ki plongeait en bas fonds,,,avec tong en plastok pour l'étanchéité,,,,

  J'étais en slip sur le pont,,,debout face au vent ,,,ma pochète à papiers-fric à la ceinture,,,prêt à sauter dan les déferlantes hurlantes,,,Cat aussi...Ansar a envoyé  le vieuxTaher debout dan le sampan pagayer en dément forcené,lever une des 2 ancres ,,,seul espoir de sauver not'peau,,,nos yeux rivés sur le héros...Et porter la lourde féraille plus loin,,,la jeter,,,et nous de haler braves!!,,,Ca a croché,,,nos marins sans savoir nager,térorisés autant ke nous,ont sauvé vies,bato & l'expédition.Merci.Tri Makassi Baniak,Kawan saya !!

   On a pa coulé mais l'a fallu faire relache au port le plu proche,histoire de recolmater les brêches,,, Les gars de l'imigrasi (imigrasion) nous sont tombé sur le rabe,,,on s'en allait,d'acord,après 7 mois du pays,,,mais on avait déjà "over-stayed" (dépassé le visa),,,M'ont conduit en cellule,,,A méditer,,et eux a atendre les ordres de Jakarta,,,

  Au bout de qq heures,je m'anmerdais déjà fort,,,la porte était restée ouverte,,,me suis faufilé,,ai  atrapé un moto-taxi,,,et retour au bateau.ouf!

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 10:59

  Je m'y remèt dan mes souvenirs s'èfaçants,estompés,,,douloureux à revivre de 1974,,,à Surabaya (Java,Indonésie,Iles de la Sonde) où nous étions amarés au port des cargos à voiles,Cat (22 ans)et moi (23),seuls à bord,depuis ke Catrine Vernet avait déserté le voilier avec un passager de bali,Denis Monerie,fotograf de la Fnac (ki avait de superbes fotos du bateau!!???)...

   La Mousson menaçait,,,kan les vents s'inversent et viènent de face,avec tempêtes et îles partout,,,On avait décidé de tracer bak to St Gaga,,,Singapour.15 jours de navigasions hauturières inconues,,,dan l'espoir de caboter de port en port jusk'en Europe,,,plutôt ke d'afronter l'imense Pacifik avec un rafiot passoire. ..

   2 semaines,on essayait de rassembler l'équipage k'était pluto réticent à repartir vers l'inconu & ses dangers,,faut dire k'ils conaissait pa plus la route ke nous,,,étaient payés chiche (100F pour le capitaine,,,rien pour le mousse volontaire,,,logés-nourris-clopés,,à merci kan même) & ke la ville-bordel ofrait bien des atraits pour ces buggis des Célèbes ki découvraient leur voisins javanais.Bref,de rade en rades,ils naviguaient et nous,on s'inquiétaient du temps ki prèssait...

   Finalement,on les a augmenté,Ansar,le nakoda,Taher,le second et Naïm Ali,notre bon matelot-cuisto...et on a enfin levé les voiles vers l'Est,,,droit sur le Détroit de Makassar.

   On était sans passagers,,malgré nos recherches,,,j'avais embarqué une caisse de whisky local contrefait,,,histoire de meubler la cale,,,et Cat avait adopté 2 petits ravissants amis:un péroquet & un lapino.Z'ont pa eu loisir de gouter au voyage:dan un roulis,en descendant du pont ,j'ai marché-couiqué le peti jeano,,,jeté à la baille houleuse,,,,,kan au péro,,,l'a fallu ke je le détache pour k'il s'échape ilico et s'abime au loin dan un creux de vague,,,Le bateau traçait vite,,perdu en mer,le piaf polychrome...Ca començait sous de sales augures .

    Et puis on a fait escale à Karimata,,,,une île perdue kasi déserte avec une famille seulement...On leur a échangé une lampe tempête à prèssion,,,,On a parlé,,,un jour ke sa fille était malade,le pêcheur a ramé jusk'a Java,,,des jours,,,pour raporter des médocs...Poissons énormes en dessous du bateau,,,y'avait beautés partout,,,partout.

    Et de ces jours de Vraie Vies,Cat,de ces purs joyaux d'émois,de Liberté,je t'en suis éternèleman reconaissant.Grâces à toi ki me les a offert.

  

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 11:44

 Je reprend narasion de mes bourlingues en Mer de Chine,,,J'ai lontan réflèxioné sur cète Kassure de Surabaya,,,mon adultère envers Cat:ressentir encore ce mal ke je lui ai fait ?Elle m'a néanmoins envoyé le carnet de bord de cèe période de 1973,,,près de 40 ans après.J'imagine ke les vagues & tempêtes se sont assagies.Une épok où nous étions seuls,tous les 2 néo-ados du monde,,,en bout de quais d'Asie mystérieuse & parfois hostile & mortèle.

 Arrivés au port des cargo-voiliers géants de Surabaya ,avec un charter de jeunes touristes & équipage buggis de Makassar,,,Ki ont déserté le bord vite fait après ces émosions & lenteurs hauturières,,On a récupéré un peu de forces & bouffes.La nuit,on était ancré à l'écart ,kan un sampan de filles est venu accoster,,,de vraies beautés riantes,ça été notre cadeau de bienvenue,,,Léon Dufour nous a filé un enduit crémeux à se couvrir le gland,afin de ne pas atraper la chtouille,,,et on a orgiaqué sur le pont ,à la belle étoile,nous les mecs restant de l'expédision.

 Je me souviens toujour de ma belle,,,ma première asiatik,,,énamourée,,si crémeuse,,,ki m'a souflé "madou!,,," kan j'ai envoyé la semence,,,ça voulait dire "miel" en bahasa indonesia...Jamais oublié,,,une promesse de bonheur inimaginable.

 On a eu beau échanger de partenaires,,ça voulait/pouvait pu donner.Plu tard,j'ai rejoint Cat,dans notre cabine,,just en dessous du pont,,,elle pleurait. De grand coeur.Je suis mal.

 J'ai compris ke j'allais payer ma félonie goujatrik. A son heure.J'avais trahi notre fidélité.

  Ô !!,,,on dit maintanan,ke nous sommes forteman atirés par les diférents génétik.J'avais pris goût,,,au fond de moi qqchose de préparait.

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 08:52

PICT0531.jpg Drôles de lecteurs voyeurs incognito ki cornent pa ces pages de récits originaux ni ne laissent d'ADN sur les comentaires,,,Intrigant.
1974:
  "Ca lui coupait les vivres pour un repas,cette perte de fric,au Pascal,,,L'ai invité à claper le lendemain..J'aurais pu mieux faire,,mais dévoiler un peu mon aisance financière aurait pu m'exposer à un sévère dépouillement brusqué,aussi,,
    C'est lui ki m'a fait conaître Bouddha,un mec hindou,assez troublant bien k'il voulait le provoquer bin plus,,,,cheveux frisés noirs longs,tache rouge sur le front,escroc de son métier,ce con. Il organisait des "smoking lessons" dan l'arière salle d'un troquet.faut avouer ke c'était intérèssan son histoire :la réaction chimik avec le tabac,,,fallait bien le mouiller,,,entouré, à travers un safi,,,toute une préparasion,,,un rite.
   Ce ki me faisait le plus marrer,cé kan il soulevait le shilom à hauteur du front & k'il se mettait à gueuler bien fort :"Altak Bombs!!!!",,,ça voulait dire la 3ème bombe!,,,Ben oui,y'avait la 1ère,la poudre,la 2ième,la tomik & la 3ième,c'était entre ses mains!!!il le brandissait bien haut,son gros phallus-lingam,,,avant k'on lui crak l'alumète,en écartant ses cheveux...

    Finalement,j'en pouvais plu d'atendre,,,un mois à angoisser sur ma bande volatilisée qq part en Indes,,,J'ai sauté dan le train (3 jours de seconde classe ou wagon à bestiau,,,)pour la GPO de Bombay (la Poste centrale),,,,Ah!la putain de foule-fourmillière again!!!,,,ah! l'enfer urbain hindou!,,,et paf! Parmi les aérogrames dont les miens jamais reçus par ma Kate, y'avait une lettre pour moi ki m'atendait conement:les potes étaient repartis,,,à Bénarès! Vanarasi! l'autre bout du sous-continent incontinent!!!!  Un taxi sans moteur (ils coupent les gaz kan ils voient au loin le feu passer au rouge,et zigzagent-louvoient entre les bagnoles,,,une goute d'essence sauvée,,) pour l'airport,,,pas de zinc,,,re-la gare,,,le premier wagon,,,seul debout,,,sans siège,,,, jour & nuit,,,vers Kate,,,vivante,,,là-bas.
Vers l'inconu,vers l'Est...

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 18:56

PICT0274.jpg   "Il fauchait un peu des pierres,mon ami,mais pa tan ke moi,,,un novice total.Il est kan même reparti après,avec sa bécane,,Un farfelu-farfadet à camper dan les coins les + paumés.Il prenait son temp,Pascal,ça coutait peu.Il prévoyait de revendre son engin à Ceylan,,si on l'emerdait pa avec son visa avant.
    Un soir,on revenait de nos achats massifs de bananes,de thé & de lassi,,,il a perdu une roupète
(roupie,un billet tout fripé,,,)dan la brûme de l'esplanade du Taj Mahal...Un drame réel.

Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:03
Cé une histoire vraie ki comence à l'article "Indian Jail"ça peut intéresser les sociolog,les psy,les enfants?au moins,,,

"Une autre fois,on avait été à la gare,atendre une fois de + le train de Bombay,,,Kant on est revenu,je pédalais le vélo,,,lui,Mohamed, était assis en cavalière,dèrière,,,J'étais déprimé,pensif,,,j'ai du faire un écart intempestif décalé malapropo et mon pote est tombé ...Y'avait son pied k'était resté dan les rayons de la roue,,,La Honte & Douleur Empatik.
  Kan j'me suis enfin trissé,le 11 janvier,il pouvait toujour à peine marcher,,,ce bon boug'il s'est tj akusé d'avoir été le maladroit.
  Cé là aussi ke j'ai découvert la Cithare,une nuit,loin dan les faubourgs encore inexplorés d'Agra,,,Et puis j'ai rencontré Pascal,un jeune français,un vrai fauché routard,,,à gagner ses 5 roupies/jour (3F) pour un travail de polissage solitaire de pierres sur une meule à pied.Il en chiait grave,filosofikeman.Son histoire était pa mal non plu:de france au Pakistan en moto avec un pote,,,une Bonnet de 20 ans d'âge,cette bécane..vents & pluies,,,axident & vente,,"Tripper dan la jungle",,,tout seul maintnan à'se démerder,à atendre des sous pour décarer encore...
  On allait au Taj Mahal,en face,les jours où c'était gratui,voir les vautours croker dan les cranes (cramés?)en contrebas,,,,"
Repost 0
Published by LIBERTA
commenter cet article